Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
img
Home / A LA UNE / Drame des Maristes:Comment l’épouse,Aida Mbacké a mis le feu à l’appartement de son mari Khadim Ndiaye

Drame des Maristes:Comment l’épouse,Aida Mbacké a mis le feu à l’appartement de son mari Khadim Ndiaye

/
/
173 Views

Les langues continuent à se délirer dans l’affaire de l’incendie criminel survenu dans l’appartement d’un couple aux Maristes.Comment l’épouse,Aida Mbacké a mis le feu à l’appartement? Dans quelle circonstance,elle a accouché…Son époux Khadim Ndiaye,a lui trépassé hier.La Gendarmerie poursuit son enquête.

Les griefs contre l’épouse corsés par la mort du mari

La nouvelle tant redoutée des proches de Khadim Ndiaye,qui s’est retrouvé avec de graves brûlures au cours de l’incendie de son appartement,le 4 Novembre dernier,aux Maristes est tombée.Admis aux urgences de l’hôpital général de Grand Yoff,il est décédé hier.Une fin qui vient de corser les charges retenues contre son épouse ,la dame Aida Mbacké,seule au banc des accusés.Son implication directe aux circonstances de la mort de son époux est soutenue par les actes qu’elle a posés en étant à l’origine dudit incendie.

Une incendie prémédité? 

Selon des sources proches de l’enquête ouverte par la gendarmerie de Hann,c’est suite à une « plaisanterie » de l’époux qui avait annoncé à son épouse qu’il comptait convoler en seconde noce.Un plaisanterie ,si elle en est une,sera de très mauvais gout aux yeux de son épouse qui renseignent des sources du journal L’obs confirmées par Sanslimitesn.com,aurait menacé d’attenter à la vie du mari,si l’aventure,il passait à l’acte.Prenant pour argent comptant les propos de l’époux qui nous dit -on, »assimilait l’expression convoler en seconde noce,à l’acquisition d’une nouvelle voiture pour sa dulcinée en état de grossesse ,la dame se serait procuré un liquide inflammable qu’elle a soigneusement dissimulé dans l’appartement ».Le jour du drame confient toujours nos sources , »une dispute a éclaté dans le couple.Par la suite le mari s’est retiré dans sa chambre à coucher « .C’est alors notent nos interlocuteurs que « l’épouse s’est emparé du récipient contenant le liquide inflammable,qu’elle s’est empressé de verser à différents endroits de l’appartement ,toujours à l’insu de l’époux,resté dans sa chambre à coucher.Après quoi,la dame a mis le feu,avant de prendre la direction de la sortie.

Une part de vérité emportée par l’époux dans sa tombe

Les pandores de la brigade de Hann qui poursuivent leur enquête parviendront certainement à lever la kyrielle de zones d’ombre qui recouvrent encore cette tragédie.Et pour ne rien arranger,l’époux décédé,finalement,emportera dans sa tombe,sa part de vérité des faits.Aux dernières nouvelles ,il a été raccompagné hier dans dernière demeure au cimetière musulman de Yoff.

D/M

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar