Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
img
Home / Société / Permis biométrique: Après Dakar, Thiès enrôle ses conducteurs

Permis biométrique: Après Dakar, Thiès enrôle ses conducteurs

/
/
70 Views

Présente à Thiès depuis 1 mois pour faire «des formations et des réglages», l’équipe chargée du renouvellement des permis de conduire a démarré ses activités en enrôlant ce matin plusieurs centaines de conducteurs venus changer leur document de circulation routière. Un processus dont le lancement a vu la présence du gouverneur de la région de Thiès, Amadou Sy, aux côtés du directeur des Transports routiers, Cheikh Oumar Guèye.

«On a appris de nos difficultés à Dakar, des difficultés organisationnelles» notamment pour «la gestion des flux d’attente», a soutenu Cheikh Oumar Guèye qui reconnait que des vérifications nécessaires font parfois durer l’enrôlement des candidats au renouvellement. Car «Il faudra vérifier l’authenticité du document (permis) présenté. Parce qu’il y a beaucoup de faux permis qui circulent, et beaucoup de vrais faux permis qui circulent. C’est cette vérification qui, des fois, prend beaucoup de temps», tient-il à préciser, face à la presse. A Thiès, 5 postes d’enrôlement sont ouverts au service des Mines, de 8 h à  17 h, du lundi au vendredi. L’enrôlement prend en moyenne 10 à 15 mn, ajoute-t-il.

Près de 300 personnes enrôlées chaque jour

Lancée à Dakar le mois d’août dernier par le ministère des Transports terrestres, la mise en circulation de ce nouveau document biométrique, démarrée ce lundi 5 novembre à Thiès, est partie pour durer 1 an. Une opération qui devrait permettre aux conducteurs et usagers de la route de se conformer à la nouvelle législation destinée à baisser le nombre de morts sur les routes.

Lançant un appel aux conducteurs et détenteurs du permis de conduire, Amadou Sy d’insister pour sa part sur la nécessité de «renouveler les permis car les permis actuels vont perdre leur validité».

Après Thiès, Diourbel sera la prochaine étape.

MMB.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar